Jaff Raji

Jaff RAJI, né le 22 mai 1960 à Casablanca - Maroc

Il est père d’une fille et d’un garçon. Très jeune, il rejoint avec sa mère, ses frères et ses sœurs, leur père appelé en France quelques années plus tôt pour y travailler. Son éducation et son instruction scolaire furent de ce fait très françaises et occidentalisées.
La cellule familiale le préserve cependant de toute coupure avec ses racines originelles et de ses traditions, et surtout de l’éducation que l’on donne aux hommes dans son pays. C’est ainsi qu’au quotidien, la rigueur de l’enseignement de son père lui permet de développer très tôt un sens aigu de l’observation et du travail sur soi-même, par les gestes simples et le comportement dans la vie quotidienne.

La pratique de haut niveau dans différentes disciplines sportives dans lesquelles il excelle, grâce à son physique et ses aptitudes naturelles, et où il s’implique aussi très jeune dans l’encadrement bénévole ne réussit pas à combler son exigence intérieure. C’est donc tout naturellement vers l’AIKIDO et la voie des BUDO que sa destinée va le diriger.

Maître Nobuyoshi TAMURA
Maître Nobuyoshi TAMURA
Maître Nishioka TSUNEO
Maître Nishioka TSUNEO
Toshiro SUGA
Maître Toshiro SUGA
Maître Tiki SHEWAN
Maître Tiki SHEWAN
Maître Pascal KRIEGER
Maître Pascal KRIEGER

Dès les premiers instants d’un cours où il était en tant qu’observateur, il retrouve les éléments semés par son père et qui l’ont imprégnés : Discipline, Attention, Disponibilité et Liberté…

Dés ce jour, il décide de se consacrer à l’AIKIDO. L’aspect non compétitif de la pratique fut également un élément fondamental de son choix. Tout d’abord sa rencontre et la pratique avec un expert réputé, Toshiro SUGA et les encouragements de celui-ci furent aussi déterminants. Le premier stage avec le Maître Nobuyoshi TAMURA (1933-2010) scelle son engagement pour l’AIKIDO.

Voir la vidéo avec Maître Nobuyoshi TAMURA et Jaff RAJI

Quelques années plus tard, en 1983, il décide d’abandonner son travail d’alors pour se consacrer tout entier et exclusivement à la voie des BUDO. Cette même année, désireux d’approfondir la pratique des armes qui le passionne, il débute le IAIDO Muso Shinden Ryu (l’art de dégainer le sabre japonais) sous la direction d’un des plus grands experts européens de cette discipline,
M. Tiki SHEWAN également expert en AIKIDO. Cette rencontre est un autre élément clé de son engagement. Dès 1988 Tiki lors de stages l’initie au JODO et plus tard, en 1989, il l’introduit à Genève auprès de Pascal KRIEGER, le Maître de référence et pionnier du JODO (la voie du Bâton) en Europe. Pascal est aussi Maître de Iaido et de Shodo la calligraphie japonaise. L’esprit d’ouverture et la chaleur humaine de Pascal KRIEGER l’amènent à démarrer sans compter puis à transmettre aussi la pratique exigeante du JODO Shinto Muso Ryu. En 1995 Pascal Krieger invite Jaff à rencontrer et à pratiquer avec Nishioka Tsuneo sensei (1924-2014), élève d’avant guerre de leur Maître respectif et SOKE de cette période Shimizu Takaji Sensei. Une belle rencontre avec ce maître passionnant, virtuose du Bâton et qui pratiquait le Jodo comme de l’Aikido…

Jaff RAJI est actuellement Instructeur des Fédérations Européennes de JODO et d’IAI et responsable de la diffusion de ces deux disciplines.
Pendant de nombreuses années, les stages réguliers auprès de Maître TAMURA Nobuyoshi, Conseiller Technique pour l’Europe et de la Fédération Française d’Aïkido et Budo, et sa présence parmi ses UKE (partenaires) privilégiés d’un moment consolident son investissement pour l’AIKIDO. Son engagement, son sérieux dans la pratique, sa qualité technique et les stages réguliers auprès de Maître TAMURA - dont les qualités étaient exceptionnelles et reconnues dans le monde entier - amènent ce dernier à l’intégrer en 1990 parmi les Responsables Techniques Nationaux au sein de la Fédération Française d’AIKIDO et BUDO. Il occupe cette fonction jusqu’en 1997.

Tout au long de sa pratique d’AIKIDO, Jaff RAJI a eu la chance de pouvoir pratiquer lors de stages, sous la direction de nombreux autres Maîtres japonais réputés qui ont évolué longuement sous la direction de O’SENSEI UESHIBA, fondateur de l’AIKIDO, tels que les SENSEI : Arikawa, Saïto, Yamada, Sugano, Kanaï, Saotome, Suganuma, Osawa et, sans oublier feu Doshu Ueshiba Kisshomaru et l’actuel Doshu Ueshiba Moriteru, héritiers directs du fondateur…

En 1986, il passe avec succès le Brevet d’État 1er degré d’enseignant d’AIKIDO - il est major de cette promotion - et en 1989, il réussit le spécifique 2ème degré.

Jaff RAJI est, à jamais depuis 2001, titulaire du 5ème dan AIKIKAI d’AIKIDO décerné par feu son Maître, Tamura Nobuyoshi. Décembre 2013 il devient KUDEN-SHUGO (gardien) au sein de la F.E. d’IAIDO, c’est encore une grande responsabilité de transmission confiée par son Maître Tiki Shewan. Son Maître Pascal Krieger Menkyo Kaiden du Jodo, lors du Kagami Biraki de Genève en janvier 2014, lui décerne le niveau de GOMOKUROKU de JODO Shinto Muso Ryu.

Pendant 17 ans, de 1984 à juin 2001, son DOJO permanent à RENNES se situe au sein de l’association des Cadets de Bretagne (association multi-sports et culturelle). Il y forme de nombreux élèves et de nombreux professeurs. Des élèves de l’étranger y viennent régulièrement pour se perfectionner. Il contribue ainsi, depuis 1984, à la création de nombreux Dojo et au développement de l’AIKIDO, du IAIDO et du JODO dans le département d’Ille et Vilaine (35) au sein duquel il œuvre en qualité de conseiller technique..

Il est le responsable de l’AIKIDO au sein du S.I.U.A.P.S. à l’Université de Rennes depuis 1987.

De 1997 à 2000, il est également formateur au sein de l’école du Théâtre National de Bretagne de Rennes. Il intervient dans ce cadre pour le travail du corps et l’aspect martial pour différentes pièces et créations. Ses qualités techniques et pédagogiques reconnues, le conduisent à animer de nombreux stages et écoles de cadres en France et à l’étranger.

L’étude profonde du IAIDO, du JODO et plus foncièrement de l’AIKIDO, sa discipline reine, ainsi que la diversité de ses actions d’enseignement, font de Jaff RAJI un véritable enseignant professionnel du BUDO. Par son travail, il concrétise ainsi sa décision de jeunesse : consacrer sa vie à la pratique et la transmission de l’AIKIDO et des BUDO.

AÏKIDO KIHON-GI

Dans ce but, en mai 1997, il réalise à compte d’auteur, une collection vidéo en cinq volumes : « AIKIDO KIHON-GI » traitant des techniques de base de l’AIKIDO et de leur évolution. En février 1998, il renouvelle l’expérience avec un volume sur la fameuse école de sabre japonaise « Muso Shinden Ryu IAIDO ». Plus tard il réalise un volume démontrant les fondements du JODO Shinto Muso Ryu. Ces documents aujourd’hui toujours uniques dans leur genre, contribuent à confirmer et faire encore plus connaître ses qualités techniques et pédagogiques et la qualité particulière de son enseignement.

DVD

Début 2001, il est recruté par l’association rennaise OPTIMA, spécialisée dans la médiation. Il assure la formation continue professionnelle sur le plan psycho-physiologique des « Correspondants de Nuit », intervenant à Rennes et à Nantes pour améliorer le bien-être des habitants. Il leur assure cette formation jusqu’en juin 2003.

En juin 2001, il quitte le Dojo des Cadets de Bretagne pour se mettre en quête d’un nouveau lieu dans lequel il pourra passer à une nouvelle dimension d’enseignement de son Art.

Un signe du destin pour Jaff, les lettres de son nom « RAJI » se déclinent en Rennes Aïkido Jodo Iaïdo. En Juillet 2001, il décide avec ses proches élèves de créer l’association : l’ÉCOLE de BUDO RAJI - Rennes Aïkido Jodo Iaïdo.

En relation avec le Comité Départemental d’Ille et Vilaine d’AIKIDO, il met en place « l’Atelier d’Etude ». Cycle de stages de formation de cadres et un espace/temps privilégié d’approfondissement pour tout élève désireux d’étudier l’AIKIDO « autrement » : Perfectionnement technique, étude des concepts fondamentaux et historiques de l’AIKIDO et des BUDO en général, au-delà de la technique martiale. « L’atelier d’étude » se prolonge par une volonté de constituer un laboratoire dont le but est d’étudier le fonctionnement de l’Homme sur son plan tri-dimensionnel (physique, émotionnel, intellectuel) et son implication dans le BUDO comme dans la vie quotidienne. « L’Atelier d’étude » a aussi pour ambition de permettre aux pratiquants d’y faire un véritable travail intérieur et sur soi-même par la pratique des BUDO.

De septembre 2001 à juin 2003, il héberge son école au « dojo rennais », opportunité qui lui est proposée par le propriétaire et professeur de JUDO de ce lieu. Jaff accepte, à titre transitoire, en attendant de trouver un DOJO plus adapté pour s’y installer et s’y consacrer dans le but de créer une véritable école de BUDO à Rennes. Un vieux gymnase dans un lycée est également trouvé pour y enseigner le JODO et l’IAIDO.

Les buts de l’ÉCOLE de BUDO - RAJI ne pouvant trouver leur épanouissement au dojo rennais, celle-ci déménage à la rentrée de septembre 2003. Deux nouveaux dojo très spacieux pour l’AIKIDO hébergent désormais l’ÉCOLE de BUDO - RAJI. Le premier à Rennes dans les bâtiments sportifs de l’université où Jaff y enseigne déjà aux étudiants et le second depuis 2006, le tout nouveau DOJO municipal Constant Véron : Enfin un lieu superbe et idéal pour son travail. Par ailleurs, la municipalité de Rennes lui propose un autre gymnase avec parquet pour les pratiques du JODO et du IAIDO. Le développement de l’école n’en est que plus bénéfique.

A l’initiative et demande du SMPR de Rennes (service médico-psychologique régional) du centre pénitentiaire pour femmes de Rennes, en septembre 2003, il entame une action de formation thérapeutique par le corps, auprès d’un groupe de détenues sélectionnées et volontaires en proie à des problèmes d’addictions et de violences. Expérience qui trouve sa fin en juin 2005, malgré les bénéfices et des résultats probants auprès des femmes détenues.

L’école de BUDO - RAJI - INTERNATIONAL

Ecole de BUDO - RAJI

Le stage d’été en août 2003 animé par Jaff aux U.S.A, dans la ville de Portland en Oregon, attire plusieurs enseignants et responsables des différents pays où il enseigne régulièrement depuis de nombreuses années. Ces pratiquants venant principalement du Venezuela, de l’Équateur, de Hongrie, de France, du Canada, et des États-Unis. L’occasion est ainsi trouvée pour tenir une assemblée générale exceptionnelle à l’issue de laquelle, il est discuté de l’importance dorénavant et de l’intérêt de constituer un groupe de travail, selon le principe d’une confrérie. Tous sont déjà unis sous la responsabilité technique et éthique de Jaff, qui depuis toutes ces années est leur principale source de référence en matière d’AIKIDO, de JODO et d’IAIDO. Lui assurant de leur confiance, ils fondent ensemble, le 27 août 2003 : l’ÉCOLE de BUDO - RAJI - INTERNATIONAL.

Une école à suivre… En avril 2005 à Portland - OREGON un bâtîment y est trouvé pour y créer un DOJO et ainsi devient le siège mondial de l’Ecole de BUDO - RAJI. Ce lieu est devenu superbe après 18 mois de rénovation et maintenant accueille de plus en plus de pratiquants locaux et internationaux. www.ecoledebudo.com.

En savoir plus…

MITORI GEIKO

Livre Mitori Geiko

Septembre 2007 parution de , son premier livre réalisé avec la collaboration d’un collectif d’artistes rennais de photographes et plasticiens « HANATSU ». Un superbe ouvrage unique en son genre dans le monde de l’édition du livre sur le BUDO.

« MITORI GEIKO » avec Jaff RAJI par HANATSU, n’est pas un livre de BUDO comme les autres. Ce n’est pas un livre technique, c’est une œuvre d’artistes. Les propos épurés de Jaff RAJI pendant son travail d’enseignement, soutenus par le superbe travail photographique de Lisa B. et de Mako, sous la direction de Yon, réalisateur de la conception graphique, font de ce livre une oeuvre sans égal dans l’édition du livre sur les BUDO; Un livre plein de force, de pureté et d’enseignement par le principe « MITORI GEIKO : Observer avec l’intensité de tout son ETRE ».

Interview de Jaff RAJI sur le livre Mitori Geiko

Feuilleter le livre Acheter le livre

MaÎtre SEKIGUCHI KOMEI

Jaff RAJI et MaÎtre Sekiguchi KOMEI

En Juin 2006 Jaff rencontre Maître SEKIGUCHI KOMEI « 21ème Soke de la tradition Muso Jikiden Eishin Ryu Iai jutsu , branche Yamauchi Ha », lors d’un premier séminaire organisé par le DOJO ACAMA de Cherbourg. Jaff trouve en Sekiguchi Sensei une qualité et maîtrise exceptionnelle et le gardien d’une vraie tradition de IAI JUTSU.

Eishin Ryu est la source du style Muso Shinden ryu qu’il pratique et enseigne au sein de la Fédération Européenne d’IAIDO. Il s’investit alors pour son enrichissement personnel dans ce Ryu et entame un relation directe d’étude auprès de Sekiguchi Sensei. Sensei l’invite à venir au Japon en Février 2009 et lui fait l’honneur de le faire participer avec un groupe international représentatif de ce KORYU lors du 32ème KOBUDO TAIKAI au Budokan de Tokyo. Ce festival bi-annuel met en scène 40 Koryu sélectionnés sur près de 500 encore répertoriés. Evènement rare pour les occidentaux. A la suite de ce séminaire intensif de Katsuura près de Tokyo, Maître Sekiguchi décerne à Jaff le MENKYO l’autorisant officiellement à enseigner son école dont le rayonnement est aujourd’hui International et réunie sous le nom de KOMEI JUKU et dont le principe est : « I SHIN  » un seul Coeur.

L’Ecole de BUDO - RAJI international organise régulièrement depuis juin 2007, en France ou à l’étranger, des séminaires avec Sekiguchi Sensei et lors desquels de nombreux pratiquants d’IAIDO ont plaisir à découvrir ce Maître et ce style authentique qu’est Eishin Ryu.

Une nouvelle voie enrichissante dans l’étude du BUDO Japonais pour Jaff et qui contribuera encore à élever sa qualité d’enseignement déjà très appréciée.

30 ans d’enseignement des BUDO Japonais

1984 / 2009 : Jaff Raji Jubilee - 25 ans
Raji Ukemi Fitness

La saison 2008/2009 est l’occasion pour Jaff de fêter son Jubilé : 25 ans d’enseignement des BUDO Japonais… Evènement qu’il concrétise avec ce voyage au Japon auprès de Sekiguchi Sensei et sa participation à ce fameux KOBUDO TAIKAI. Ce jubilé est tout aussi dignement commémoré à chacun de ses voyages auprès de ces élèves du monde entier...

Décembre 2012 Jaff est déçu et décontenancé par le mauvais esprit, les attitudes discriminatoires et coercitives des dirigeants la fédération française d’appartenance et faisant suite au décès de son leader charismatique Maître Tamura nobuyoshi.

Jaff dénonce publiquement dans une lettre ouverte leur dérive actuelle négative et annonce le retrait de son école de cette fédération. Désormais il consacre toute son énergie au développement et au rayonnement mondial de L’Ecole de BUDO RAJI INTERNATIONAL…

Voir la lettre ouverte sur le retrait de l’École de Budo RAJI

En septembre 2013, fruit de 30 années de recherche personnelle dans la technique de l’Ukemi en Aikido, Jaff crée un processus d’entraînement et de travail profond sur le corps... Il le nomme RAJI UKEMI Fitness. Cette discipline est dorénavant au service de tous les individus désireux de rester ou de se remettre en forme, par un travail conscient, sans avoir à pratiquer les arts martiaux. Jaff a eu des années durant, la possibilités de proposer ce travail à différents groupes professionnels ainsi qu’aux sportifs de haut niveau et notamment les artistes comédiens et danseurs. Les bienfaits auprès de toutes ces personnes l’ont convaincu de mettre sa méthode au profit de tous. RAJI UKEMI Fitness commence aussi à rayonner dans de nombreux pays, où il enseigne régulièrement, ce qui promet à ce concept un avenir certain.

La saison 2013/2014 est aussi mise à profit pour fêter ses 30 ans de transmission du BUDO.

Et le cheminement continue…