Ecole de Budo Raji International

Une école internationale de BUDO

Ecole de BUDO RAJI International - A state of mind
Dojo EBR International
Dojo EBR International

Jaff RAJI fonda l’école en 2001 à Rennes en France. Jaff se consacre déjà depuis plus de trente ans à l’enseignement de l’AÏKIDO, du IAÏDO/IAI JTSU et du JODO. Dans le nom de l’école, l’acronyme R-A-J-I vient de la contraction de Rennes - Aïkido - Jodo - Iaïdo. Rennes, ville où habite Jaff, est le lieu de création de « l’ÉCOLE de BUDO-RAJI » ; cependant l’expansion internationale permet de transcrire l’acronyme en « Ryu-Aïkido-Jodo-Iaïdo », Ryu étant le terme japonais pour désigner une école traditionnelle.

Le fondateur et directeur technique Jaff RAJI, ainsi que les principaux enseignants et les élèves de l’école sont engagés dans la pratique et la transmission des valeurs traditionnelles du BUDO japonais, valeurs liées particulièrement au développement personnel. L’École considère que les BUDO et plus spécifiquement L’AÏKIDO le JODO et le IAÏDO/IAIJUTSU sont des outils pour le développement harmonieux de l’Homme.

Depuis bien avant la fondation de l’« École de BUDO-RAJI » Jaff enseigne régulièrement dans de nombreux pays hors de France établissant et renforçant des groupes de pratiquants sérieux de BUDO. Le travail de longue date fait par Jaff et les relations profondes avec ses nombreux élèves créèrent finalement l’atmosphère et le besoin de créer l’« ÉCOLE de BUDO-RAJI International ». Celle-ci fut créée en 2003 à Portland (Oregon USA) au cours d’un stage international intensif avec des élèves confirmés venant de France, Venezuela, Hongrie, Équateur et États-unis…

L’« ÉCOLE de BUDO-RAJI » a des dojos en France (y compris l’île de la Réunion) et des membres et sympathisants dans le monde, et là où Jaff RAJI a eu le privilège de transmettre son art dans plus de 25 pays d’Europe, d’Amériques et d’Asie.

Dès août 2005, l‘établissement d’un vrai dojo dans la ville de Portland – Oregon aux Etats Unis, a permis d’y installer le siège mondial de l’« ÉCOLE de BUDO RAJI-International ». A l’heure actuelle enseignants et élèves s’y retrouvent fréquemment pour partager leur travail au cours de grands stages et qui se tiennent aussi par ailleurs en différents lieux de la planète plusieurs fois par an.

La discipline principale de l’école est l’AÏKIDO. L’AÏKIDO est en lui-même un BUDO complet. En fait beaucoup le considère comme un des arts martiaux de plus haut niveau. En tout état de cause, il est indubitable que l’aïkido est un moyen parfait pour acquérir la connaissance et le contrôle de soi et par là un plus grand niveau de liberté dans sa propre vie…

L’« ÉCOLE de BUDO-RAJI » a une approche particulière de la pratique de l’AÏKIDO qui se caractérise par une grande importance donnée à l’attention en même temps qu’à la simplicité et la précision des mouvements. Les concepts de base du BUDO et du développement personnel qui sont intégrés dans les techniques de base (KIHON GI) sont au centre de la pratique. Dans l’école, observer et comprendre enchaînements et liens entre différents mouvements naturels est plus important qu’accumuler une vaste connaissance d’applications indépendantes. Ainsi, l’approche est de type vertical plutôt qu’horizontal.

La pratique de l’AÏKIDO, sérieusement faite, permet à chacun de travailler sur lui-même - simultanément sur son corps, ses émotions et son intellect - en accroissant la connaissance de soi elle aide à créer l’unité interne et l’équilibre. Comme l’AÏKIDO ne peut être pratiqué qu’en groupe (DOJO) et principalement en travaillant avec un partenaire il permet une compréhension plus profonde des relations humaines.

Les disciplines complémentaires ou secondaires sont, l’école Shinto Muso Ryu JODO, l’école Muso Shinden Ryu IAÏDO et le Ryu traditionnel Muso Jikiden Eishin Ryu IAIJUTSU (Komei Juku). Il faut noter que secondaire ne signifie pas que celles-ci soient considérées moins sérieusement. Cela signifie simplement que puisque la majeure partie du temps à l’« ÉCOLE de BUDO-RAJI » est consacré à l’AÏKIDO, il est physiquement impossible et peut-être aussi non nécessaire, pour ceux qui pratiquent assidûment et sérieusement l’AÏKIDO, de passer le même temps dans ces disciplines. C’est d’autant plus vrai quand on considère que ce sont des moyens d’atteindre le même but : connaissance de soi et développement personnel. D’un autre coté, ces écoles classiques plus anciennes procurent une compréhension plus profonde du BUDO et peuvent combler certains manques qui peuvent caractériser l’AÏKIDO actuel. Elles sont ainsi complémentaires et utiles à un pratiquant sérieux et avancé. Bien sûr ces disciplines ne doivent être obligatoires pour personne, d’un autre coté elles peuvent être choisies comme seule activité dans l’école par des gens non intéressés par l’AÏKIDO.

Les buts EBR

Kanji JI YU : Liberté, ce qui provient de soi-même…
JI YU : Liberté
Ce qui provient de soi-même…

L’ÉCOLE DE BUDO RAJI - Rennes Aïkido Jodo Iaïdo
L’ÉCOLE DE BUDO RAJI - INTERNATIONAL
ont pour buts :

  • L’enseignement, la diffusion et le développement de la pratique des BUDO, disciplines martiales traditionnelles martiales et du GOJO, qualités et valeurs humaines.
  • Préserver la tradition culturelle et les valeurs classiques attachées aux BUDO, et surtout maintenir leur caractère « DO » qui signifie « VOIE » excluant tout esprit de compétition.

Les disciplines principalement enseignées sont entre autres : L’AÏKIDO, le JODO et le IAÏDO, pratiques d’origine japonaise.

  • Le GOJO est l’ensemble des qualités et valeurs humaines à développer chez l’être humain qui sont favorisées par la pratique des BUDO et qui sont principalement :
Kanji JIN : Bienveillance
JIN : Bienveillance
Kanji GI : Justice
GI : Justice
Kanji REI : Courtoisie
REI : Courtoisie
Kanji CHI : Connaissance
CHI : Connaissance
Kanji SHIN : Confiance
SHIN : Confiance

Constitution EBR

25 juillet 2001 / 25 juillet 2009

Nous sommes au terme d’un cycle symbolique d’une octave. 8 ans déjà depuis la fondation de l’ÉCOLE DE BUDO RAJI - Rennes Aïkido Jodo Iaïdo , puis de son prolongement sous le nom de ÉCOLE de BUDO RAJI International en tant qu’association de fait. Cependant le développement de mon travail au niveau international et précédent la fondation de l’école a commencé 20 ans auparavant. Durant tout ce temps il s’est constitué progressivement, d’années en années le terreau de ce que vous connaissez aujourd’hui : Un fonctionnement spontané, qualitatif et unifié de notre groupe. L’ÉCOLE de BUDO RAJI International rayonne à l’heure actuelle dans plus d’une quinzaine de pays.

La passion de chacun pour la pratique du BUDO - spécifiquement de l’AÏKIDO, du JODO et du IAÏDO - de façon désintéressée et dont le seul but est l’épanouissement personnel, a permis de conserver une réelle homogénéité à notre groupe. D’un continent à l’autre, d’un pays à l’autre les rencontres et la pratique entre instructeurs et pratiquants exprimant de grandes valeurs humaines, ont permis de conserver une pratique physique intense mais néanmoins joyeuse et avec comme résultat : Renforcer notre sens de la recherche et de la réflexion dans ces Arts japonais.

Beaucoup d’entre vous me l’ont exprimé alors, la création de l’ÉCOLE de BUDO RAJI International, a donné une véritable identité à notre groupe et a authentifié « l’État d’Esprit », très remarqué, avec lequel nous pratiquons les BUDO japonais. Dès lors chacun s’est senti être acteur et appartenir à une même « Confrérie ».
« L’État d’Esprit » en question, est que nous avons été et nous sommes réunis par la seule volonté de faire une pratique pour soi, pour le seul développement harmonieux de chacun au travers de disciplines martiales japonaises dépourvues de tout esprit de compétition.

C’est dans ce but que j’ai plaisir à continuer moi-même à pratiquer et à vous transmettre les fruits de mon expérience et de ma recherche. Ceci a pu se faire grâce à l’inconditionnelle confiance que vous m’exprimez et à votre soutien depuis tout ce temps passé. Je vous exprime aujourd’hui ma profonde Gratitude. Nous avons fait, ensemble, un profond et perpétuel labour et déjà de nombreuses et belles récoltes. Cette relation avec vous tous à fait grandir ma propre personne.

Aujourd’hui nous franchissons une étape essentielle pour la vie en société. Ceci devrait permettre une efficace relation avec les institutions de chaque pays et en fonction de leurs exigences en matière de diplômes. Ce pas pourrait non seulement s’avérer dangereux pour l’unité de notre groupe mais aussi détériorer notre esprit de travail désintéressé et spontané.

Vous êtes aujourd’hui nombreux, arrivés à une grande maturité et à exprimer une réelle clairvoyance d’esprit, pour que je sois en confiance quant à ce que nous mettons en place et en pratique ensemble. Comme toutes nouvelles idées ou décisions que nous avons instaurés de par le passé, avec votre accord encore une fois et votre confiance, je resterais le garant et responsable absolu de la qualité et du sérieux de ce que nous mettons en œuvre dorénavant. Mon expérience propre dans ce domaine peut vous être encore utile et éviter les dérives fâcheuses.

Faisant suite aux différentes discussions, passionnées, que j’ai eus ces derniers mois avec les Seniors de l’école et dans les pays les plus moteurs de notre groupe, j’ai résolument accepté de créer et de définir deux lignes de qualifications propres et internes à notre école. Celles-ci s’avèrent aujourd’hui plus ou moins indispensables. Elles seront effectives et opérationnelles à partir de 2010.

La première ligne est celle d’un diplôme à quatre (4) niveaux confirmant l’expérience, l’évolution et la qualité de pratique de tous les élèves.

OKU-iri / SHO-den / CHU-den / OKU-den

Il est ajouté un premier niveau de préparation et de bienvenue à la base de cet escalier, mais qui restera toutefois optionnel : Ikkyu.

La langue japonaise pour la dénomination des qualités des pratiquants est volontairement utilisée pour les raisons historiques que les BUDO sont japonais. Ces termes sont universels de nos jours et très subjectifs, d’où la facilité et la possibilité de leur utilisation car ils n’appartiennent dans l’absolu à aucune école en particulier. Ils sont libres de droit.

La seconde nommée, Menkyo (autorisation d’enseigner), à quatre (4) niveaux également sera la certification des Instructeurs reconnus et en activité au sein de notre école et pour ceux du futur.

Assistant-Instructor / Instructor / Advanced-Instructor / High-Instructor

La langue anglaise pour la dénomination des certificats d’instructeurs est volontairement utilisée pour les raisons symboliques définies plus loin et pour leur association subtile avec un Kanji japonais.

Kanji JI YU

Il est délivrée avec le certificat de qualité, à partir de OKU-iri, une série de six (6) phrases clés, qui seront cultivées et pourront demeurer constamment dans l’Esprit et les actions du Pratiquant. Il est aussi remis avec le Menkyo, à partir de la capacité d’Instructor, une série de cinq (5) phrases fondamentales illustrant l’Etat d’Esprit d’un enseignant. Ces idées seront tout autant cultivées et devront demeurer inamovibles dans l’Esprit et les actions de tout Instructeur de l’ÉCOLE de BUDO - RAJI International.

La certification est subtilement organisée en un Puzzle à quatre morceaux à acquérir tout au long du développement du pratiquant. Au final mises ensembles les quatre parties représentent le logo complet de l’ÉCOLE de BUDO - RAJI International. Seuls ceux qui accèdent à la Transmission ont la possibilité de réunir ces quatre fragments. Je serai heureux que beaucoup d’entre vous accèdent à la totalité. Cela ne tient qu’à votre travail et à votre engagement sur cette Voie.