Dojo

Sur le dojo

Le DOJO, un lieu de pratique et d’épanouissement ouvert à tous.

Peut-être est ce un terme nouveau, pour vous qui ne connaissez pas cet espace ? Chacun y est le bienvenu.

C’est un endroit, simple, dépouillé, sans mystère. C’est un lieu de travail tout simplement, de « Travail sur Soi-Même ». C’est un lieu de purification profonde, de déstabilisation, de mise en question, de remise en question de soi-même. Les pratiquants y laissent beaucoup d’eux mêmes. Mais ce ne sont que les choses inutiles, encombrantes, un peu comme des boulets lourds à traîner que vous aurez accumulés tout au long de l’existence et qui, à l’heure actuelle, vous pèsent sans que parfois la personne s’en rende compte : préjugés, attitudes, idées, émotions négatives…

Le DOJO et pour ce qui nous concerne la pratique de l’AIKIDO et du BUDO vont permettre par l’ investissement dans la pratique, un travail de remise à neuf du corps. Il va falloir d’abord désapprendre pour réapprendre et apprendre à apprendre pour apprendre à se connaître soi-même. Tel est le but de la pratique d’AIKIDO et des Arts Traditionnels. La tâche n’est pas simple, mais les pratiquants doivent avoir confiance en eux-mêmes et en la pratique elle-même.

Quelles que soient les raisons pour lesquelles l’AIKIDO et autres BUDO attirent l’individu : méthode de défense, condition physique, santé, spiritualité, faire partie d’un groupe… etc., ces disciplines pourront procurer ce dont chacun a besoin, il suffira seulement de pratiquer sincèrement. Point n’est besoin d’être un athlète, d’être jeune (les plus âgés ont plus 70 ans) ou d’en faire 40 heures par semaine pour être performant, il s’agit avant tout d’ être régulier dans l’ investissement en fonction du temps consacré, c’est là le premier travail. Par la suite, les résultats de l’entraînement déteindront dans la vie quotidienne et ce sera dans ces conditions que chaque pratiquant pourra lui-même mesurer ses progrès…

Le rôle de l’enseignant dans le DOJO est de faire découvrir et d’enseigner la pratique de l’AIKIDO et les autres BUDO, au point de départ, qui est essentiellement la pratique physique au moyen des techniques de bases et de leurs évolutions en s’aventurant de temps à autres à essayer d’ouvrir les fenêtres de l’esprit et de guider dans d’autres dimensions de travail, mais la technique est l’outil fondamental de l’AIKIDO et des BUDO, avec cet espoir d’atteindre la compréhension de l’Homme et l’application au quotidien des lois qui le régissent.

L’outil essentiel pour ces disciplines est le CORPS, élément souvent oublié à notre époque. Il fera vivre peut être parfois des émotions difficiles à supporter, et provoquera tellement de questions, qui ne peuvent être résolu par l’intellect seul. Mais chaque pratiquant est invité à poser les questions qui pourraient le tracasser, n’importe quel élève du DOJO déjà en marche dans ces disciplines pourra lui donner son point de vue. Lorsque un nouvel élève pénètre pour la première fois dans le DOJO, il est amené à observer, écouter, imiter, éveiller son attention… et durant la pratique les élèves avancés savent guider ses premières chutes.

Davantage sur le dojo

Kanji DOJO
DOJO : Lieu où
l’on étudie La Voie

Le DOJO, littéralement :

  • DO : La Voie
  • JO : Le Lieu.

Donc Lieu où l’on étudie La Voie.

Quand on parle de Voie dans les arts martiaux (où dans d’autres domaines propre à l’homme) l’on entend aussi et surtout, chemin qui mène à la connaissance de soi-même et, travail de l’homme sur lui-même en vue de réaliser son unité profonde et retrouver sa véritable Essence.

Sans entrer dans des profondeurs ésotériques, pour ce qui nous concerne le « DOJO », est un DOJO et non une « salle de combat » comme il est souvent nommé ailleurs. C’est avant tout un lieu d’éducation. Cela ne doit évidemment pas remplacer l’éducation parentale, sociale… mais il peut fortement prolonger celles-ci.

Celui-ci peut faire l’objet d’un véritable microcosme de détails éducatifs, un vrai laboratoire. Il doit éveiller le sens de la responsabilité individuelle.

Le professeur, ou le guide et pourquoi pas le nommer, le Maître, est là dans le DOJO pour jouer le rôle de réveil. D’abord par – sa propre attitude – son exemple – ses propos sains – la technique qu’il enseigne qui doit souffrir d’une permanente remise en question et développement… – la rigueur de travail et d’observation qu’il exige de ses élèves – ses remontrances éducatives – ses rappels à l’ordre (rappel à l’ordre au sens propre) pour le bien de chaque élève en particulier et de l’ensemble des élèves pratiquants au DOJO en général. J’aimerais simplement parler de quelques exemples de détails éducatifs primaires qui régissent le comportement et transforment positivement l’attitude des élèves dans un DOJO :

Le respect du lieu de travail

Sur le plan matériel (nous n’aborderons pas le domaine spirituel et les autres buts nobles et élevés…) de même que tous les éléments qui font que l’on appelle ce lieu un DOJO :

  • Un espace délimité : quatre murs
  • Un lieu de vie commune : l’aire de TATAMI
  • Un lieu d’intimité : le vestiaire
  • Un lieu d’hygiène : toilettes, lavabos, douches

Tous les équipements et accessoires utiles aux différents exercices. Cela ressemble sous une autre forme au lieu de vie de tout un chacun, c’est à dire, sa propre maison.

Hygiène Dojo

Le Respect de l’Hygiène

Maintenir la Propreté dans les vestiaires et dans les toilettes. Pénétrer dans le DOJO en ayant préalablement nettoyé sur les paillassons prévus à cet effet, les chaussures. Les parapluies dégoulinants sont plus à leur aise dehors – Il est déconseillé de circuler les pieds nus. Pour plus de commodités et de confort, il est important de chausser des tongs ou des chaussons pour tous déplacements hors du TATAMI. Il est souhaitable de ne pas se rendre aux toilettes pieds nus. Tout cela simplement pour éviter que ne se développent les mycoses et champignons sur le TATAMI, puis par voie de conséquence sur les pieds ou autres parties du corps…

Le respect de l’ordre

Les vestiaires sont souvent petits, et il faut apprendre à se faire petit. Mettre de l’attention à bien ranger ses affaires afin que chacun trouve une place, sa place. Cela évite le piétinement et les échanges de vêtements….Je ne parlerai pas du respect des hommes qui utilisent ce lieu et qui par leur travail quel qu’il soit et leur attitude font que ce Lieu s’appelle… DOJO. Les maîtres sont là pour instruire dans ce sens et c’est ainsi que le DOJO peut devenir : un Lieu d’éducation et pour le développement de l’ETRE. Ces détails ne sont issus d’aucun règlement et les respecter est tout simplement naturel…

Etiquette

Etiquette Dojo
Etiquette Dojo

L’Étiquette dans le DOJO

Une notion fondamentale favorisant le respect mutuel. Si nous regardons le dictionnaire (Petit Larousse 1971 & 1995), pour le sens le plus proche qui nous intéresse, il est écrit ceci : Ordre de préséance, cérémonial et usage dans une cour, dans une réception officielle… Formes cérémonieuses usitées entre particuliers.

Il nous apparaît, d’après les expériences que nous en avons, qu’il existe différentes formes d’étiquettes. Chaque société, école ou groupement… détient apparemment ses règles. L’étiquette se situe en amont de tout contenu technique ou moral et sans laquelle aucun apprentissage ne serait possible. Elle est fortement liée avec les buts éducatifs de chaque école. Elle s’est développée, transformée et affinée tout au long de l’histoire, qu’elle soit guerrière, religieuse, civile…

L’étiquette absolue n’existe pas…

Dans les arts martiaux, nous retrouvons évidemment selon les écoles, des formes communes de l’étiquette.

L’étiquette exprime tout simplement le Respect et la Politesse : envers le lieu, l’enseignant (le Maître), les pratiquants plus avancés ou de niveau égal, en fait envers tout ce qui vit ou existe sur terre… La politesse est exprimée par une attitude et des propos respectueux envers tout individu ou chose, et par une gestuelle commune et connue de tous. L’étiquette permet de trouver sa juste place dans tous les sens de ce terme…

Autrefois, elle permettait de sauver sa vie, de la préserver dans un environnement hostile. De nos jours, nous ne risquons plus notre vie dans les DOJO, mais le travail peut s’avérer dangereux, si l’agressivité n’est pas canalisée. C’est le but de l’étiquette qui est là pour éviter les débordements, particulièrement après une journée de travail stressante et où l’on peut éprouver le besoin de se défouler.

L’étiquette donne un rythme à la séance d’entraînement. L’étiquette permet les relations humaines et le dialogue. L’étiquette permet un profond rappel de soi-même et apaise les états émotionnels ; c’est aussi la possibilité d’un excellent recentrage corporel pour le pratiquant et l’homme actuel.

Nous pouvons trouver, pratiquants d’aujourd’hui, la possibilité au travers de l’étiquette et de la pratique dans le DOJO, d’effectuer une véritable transformation de nous-mêmes.

Horaires et lieux

Aïkido Adultes | A partir de 14 ans

Le nombre de cours est illimité. Cours distribués sur le dojo Constant Véron à Rennes et le dojo du Cosec Villejean

Lundi 19h00 20h30 Débutants et tous niveaux Cosec Villejean
Mardi 19h45 21h30 Débutants et tous niveaux
Master Class Gradés / Professeurs
Constant Véron
Jeudi 12h15 13h15 Débutants et tous niveaux (armes) Constant Véron
  19h45 21h15 Débutants et tous niveaux Constant Véron
Vendredi 19h00 20h30 Débutants et tous niveaux Cosec Villejean
Aïkido Jeunes | A partir de 9 ans
Mardi 18h40 19h40 A partir de 9 ans Constant Véron
Jodo
Lundi 19h00 20h30 Débutants et tous niveaux Cosec Villejean
Mercredi 19h45 21h30 Débutants et tous niveaux Chalais-Prévert
Jeudi 12h15 13h15 Débutants et tous niveaux Constant Véron
Iaïdo
Lundi 19h00 20h30 Débutants et tous niveaux Cosec Villejean
Mercredi 18h15 19h45 Débutants et tous niveaux Chalais-Prévert
Jeudi 12h15 13h15 Débutants et tous niveaux Constant Véron
Entrainements libres pour tous | Aïkido - Jodo - Iaïdo
Jeudi 17h45 19h00 Entrainement libre non encadré Constant Véron
Vendredi 18h30 19h00 Entrainement libre non encadré Cosec Villejean
  20h30 21h30 Entrainement libre non encadré Cosec Villejean
RAJI-UKEMI Fitness
Lundi 17h45 18h45 Débutants et tous niveaux Cosec Villejean
Mardi 17h30 18h30 Débutants et tous niveaux Constant Véron
Jeudi 18h30 19h30 Débutants et tous niveaux Constant Véron